ARCHIVES DES ACTIVITÉS DU RCKL

Connectez-vous pour créer une nouvelle archive.

ANNÉE 2020

29 septembreCURE + CHALAUX 2020avec Alexandre G, Céline C, Emmanuel H, Jean-Baptiste A, arnaud.créée par Alexandre G
Gros temps de chien pour cette édition (annulée) du Rallye de la Cure. Ca tombe bien nous avions justement décidé de dormir en tentes comme des grands garçons. Résultat: pur week-end de VRAI kayak :)
Le dimanche nous avons bifurqué sur le Chalaux, qui effectivement s'appréciait sous la brume (et la pluie aussi pour tout dire). Manu avait rapatrié une grosse fournée du club de Tours (12 personnes) et même si nous n'avons pas pu faire tous ensemble le barbecue tant espéré, Alain nous avait quand même ramené son mythique vin de laurier. Un pur week-end on vous dit.
243-photo-02.jpg243-photo-01.jpg

6 septembreCergy FSavec Alexandre G, arnaud.créée par Alexandre G
Les cergy de fin d'été ont parfois l'air maussades, mais la température de l'eau, bien moins sensible aux caprices journaliers du temps, nous rappelle que nous sortons à peine de l'été: quelle douceur!

du 18 juillet au 7 aoûtBack to the Hautes Alpesavec Alexandre G, Céline C, Jean-Baptiste A, Zohra, arnaud.créée par Alexandre G
Après l'exception 2019 (mais où avais-je la tête?), nous avons renoué avec le plus grand bonheur pour les vacances dans les Hautes Alpes, en famille et entre potes ! Côté kayak, sans grosses folies nous avons fait le tour de toutes nos classiques: Gyronde, Basse Guisane, ex-du-haut et classique de l'Ubaye, intégrale du Guil.
Par ailleurs Zohra a accompagné son papa pour une descente de la Durance dans le sous marin, heu, le kayak duo, de JB. Céline quant à elle a manoeuvré elle même son kayak dans le parcours sympathique du bas Guil, seule descente où j'ai daigné allumer la go pro. Bon en même temps, c'est le seul parcours et la seule personne dont je n'avais encore aucune image, alors...
Pour ne rien gâcher, cette année le camping était relativement vide, et en particulier vide de hollandais, ce qui permet de dormir et de prendre sa douche sans devoir supporter leurs interminables discussions.

17 maiCanche!avec Alexandre G, Céline C, arnaud.créée par Alexandre G
Ouf! Pour fêter les beaux jours et le déconfinement, nous sommes allés taper la vague à Beaurainville, puis avons enchaîné avec la descente jusqu'à Marenla. Il commence à y avoir pas mal d'arbres menaçants sur cette descente... amis bûcherons si vous nous lisez...! A Marenla nous avons croisé le propriétaire des lieux avec qui nous avons discuté des portes à baisser ou lever pour avoir un spot à peu près correct. Il était ouvert aux discussions et s'est exécuté dans la foulée. Hélas il s'est trompé sur l'une des portes, ruinant le spot RD! Quant à la RG, au final ce n'est guère mieux. Ah la la, pas facile d'avoir un spot correct dans le PdC, décidément!

15 marsMarenlaavec Alexandre G, Jean-Baptiste A, arnaud.créée par Alexandre G
On était partis remontés comme des bêtes pour dégager Marenla... à cet effet nous avions embarqué JB comme bucheron de service pour mettre toutes les chances de notre côté. Et ça a payé: les troncs ont eu si peur qu'ils ont disparu avant même que nous arrivions!
Bon OK, en fait les VNF on fait le boulot à notre place pas plus tard que la veille! Tout serait merveilleux dans le meilleur des mondes s'ils n'avaient pas aussi baissé les portes guillotines centrales de chaque côté de la pilasse, ruinant donc les deux spots en même temps :( Espérons que cette situation fâcheuse ne soit que passagère, car on parle quand même du meilleur spot des hauts de France...

9 marsLesseavec Jean-Baptiste A, Matthieu T, arnaud.créée par Alexandre G
Profitant de bons niveaux et d'un temps printanier, les boys sont allés se faire plaisir sur la Lesse, juste avant que la navigation dans les ardennes belges soit fermée pour la saison.
238-photo-01.jpg

6 janvierOn envoie du bois à Marenlaavec Alexandre G, arnaud.créée par Alexandre G
Nous avons bataillé ferme pour essayer de dégager le spot RD qui est méchamment bouché par de gros troncs... hélas nous avons dû abdiquer devant la difficulté de la tâche. Bon attention nous avons tout de même fait des dégats mais pas suffisamment pour vaincre. Pour finir en beauté nous sommes allés surfer le bras de gauche qui par ce niveau (0.9) était une belle vague dynamique.
Promis, nous reviendrons avec du matos de tueurs, et NOUS VAINCRONS !